Catégories
soigneur animalier

Faut-il étudier pour travailler comme soigneur animalier ?

Le métier de soigneur animalier attire de nombreux jeunes qui veulent s’orienter professionnellement. Mais aussi des adultes qui souhaitent se reconvertir et changer de profession. Le métier de soigneur animalier consiste à s’occuper des animaux et à entretenir leurs enclos pour qu’ils bénéficient des meilleures conditions de captivité possibles. Mais pour s’occuper correctement d’animaux, il faut connaître leurs besoins et les potentiels dangers. Il faut donc des connaissances pour travailler comme soigneur animalier. Il est donc légitime de se poser la question suivante : faut-il étudier pour travailler comme soigneur animalier ?

Quelles sont des connaissances nécessaires ?

Les parcs zoologiques rassemblent une importante diversité d’animaux domestiques et d’animaux de la faune sauvage. On y retrouve surtout des mammifères et des oiseaux, mais certains établissements comptent aussi des reptiles et des poissons. Selon l’origine géographique d’une espèce animale, ses besoins seront spécifique. Il faut donc comprendre l’écologie et la biologie de chaque animal pour pouvoir lui apporter des soins de qualité. C’est en bénéficiant des meilleures conditions possibles que les animaux peuvent se reproduire, mais aussi manifester des comportements normaux.

Dans un parc zoologique français, l’élevage est organisé par un responsable titulaire d’un certificat de capacité. Il s’agit souvent du directeur du parc, mais dans un petit établissement le capacitaire peut être un chef soigneur animalier.

Même s’il n’est pas responsable d’organisation des procédures, le soigneur animalier doit connaître suffisamment les animaux pour ne pas faire d’erreur durant la préparation de leurs rations alimentaires. Il doit aussi reconnaître un animal dont le comportement n’est pas normal et détecter rapidement les signes d’une maladie. Car un animal rapidement pris en charge par le vétérinaire à toutes ses chances de guérir.

Un soigneur animalier devient un bon auxiliaire d’élevage s’il a suffisamment de connaissance. Il faut donc qu’il se prépare correctement pour devenir opérationnel et efficace aux côtés des animaux sauvages.

Devenir soigneur animalier sans étudier

Le métier de soigneur animalier peut aussi s’apprendre par l’expérience. C’est d’ailleurs la voie empruntée par la plupart des anciens soigneurs animaliers. En effet, jusqu’aux années 1990, aucune école de soigneur animalier n’était présente en France. Si certain animaliers étaient issus du secteur agricole, d’autres n’avaient aucune formation de lien avec l’élevage et les animaux.

Si vous n’avez pas suivi une formation de soigneur animalier, il est possible d’intégrer un parc zoologique et d’y travailler avec les animaux. Mais dans ce cas, il sera plus facile d’être embauché si le candidat possède une expérience personnelle avec l’entretien d’animaux. Et s’il a des aptitudes au travail manuel et aux travaux en extérieur. Être soigneur animalier ce n’est pas toujours nourrir des animaux et nettoyer leurs enclos. C’est aussi faire de petites réparations et des aménagements paysagers. Il faut être un bon bricoleur et avoir la main verte.

Si vous n’avez pas de formation de soigneur animalier, nous vous conseillons de postuler auprès des petits jardins zoologiques et des fermes pédagogiques. Ces établissements sont moins sélectifs dans leur recrutement. Les grands parcs zoologiques pour leur part préfèrent employer des soigneur animalier qui ont suivi une formation dans une école ou un centre spécialisé.

Quelles sont les meilleures écoles de soigneur animalier ?

En France, il existe des écoles reconnues par l’État. C’est-à-dire des écoles qui délivrent des titres professionnels pour devenir soigneur animalier. Il existe en 2021, deux établissements qui rentrent dans cette catégorie : la MFR de Carquefou et le CFPPA du Lot.

Les autres écoles ne délivrent pas de titre reconnu par l’État. Mais cela n’empêche pas une telle école de produire une formation de qualité.

Le plus important dans le choix d’une école de soigneur animalier est sa reconnaissante auprès des recruteurs. Tous seront favorables vis-à-vis des écoles reconnues. Mais de plus en plus de parcs zoologiques vont confiance aux candidatures qui proviennent d’un centre de formation moins connu.

Les écoles non reconnues pour s’imposer sur ce domaine particulier, proposent des formations qui développent la polyvalence du soigneur animalier. Ainsi en plus de cours sur la physiologie et l’élevage des animaux, les élèves sont formés au maniement d’engins de construction, à la sécurité,…

Si vous souhaitez connaître les différents centres de formation et écoles de soigneur animalier en France, consultez cette page.

Enfin, les recruteurs sont attentifs à l’expérience des candidats. Il est donc important d’avoir effectué plusieurs stages dans des parcs zoologiques connus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *